• Questions fréquentes
  • Questions pilotes
Le parapente est-il un sport dangereux?
C'est une activité dite à milieu spécifique car nous sommes dépendants de l'état général de la masse d'air. La sécurité passe par l'évaluation des conditions aérologiques et de l'adéquation de son niveau de pratique.
Suivre une formation au sein d'une école labélisée EFVL c'est l'assurance d'un engagement matériel et humain vous menant vers l'autonomie dans un cadre sécurisé.

Et si l'on a le vertige?
Pour ressentir le vertige il faut être sur un point fixe (bord de crête, escalier...) mais en parapente dès que vos pieds quittent le sol ce réflexe ne se déclenche plus. Le centre de l'équilibre situé dans l'oreille interne n'a plus le moyen de se repérer et ne vous donne plus cette information. Vous ne ressentez plus ce malaise.

Comment sautez-vous?
Nous ne nous jetons pas dans le vide. Pour décoller en parapente nous nécessitons une pente dont l'angle d'inclinaison est supérieur à l'angle de plané de l'aile et une bonne accélération afin de générer suffisamment de portance sur le profil de l'aile.

Combien de temps volez-vous?
La durée de vol est directement dépendante des sites et des conditions aérologiques, ainsi le temps passé en l'air varie de quelques secondes à plusieurs heures.
Dans des régions où le vent souffle presque en continu, la performance des ailes actuelles permet de se maintenir en l'air en n'étant limité que par le sommeil...

Montez-vous haut?
L'espace aérien est divisé en zones et couches, le pilote doit s'informer et respecter la réglementation des lieux qu'il traverse. D'une manière générale l'altitude max autorisée est de 3450m, cependant en respectant une proximité définie au relief il est envisageable de s'éléver au-delà de cette limite (5850m pour le Mont Blanc).
Le record actuel (involontaire) est de 9946m.

Vous allez-loin?
Le parapente permet d'effectuer des transitions, de changer de vallée, de s'élever, de recommencer, il est ainsi possible d'aller très très loin!
Les pilotes du X-Alps parcourent plus de 800kms en moins d'une dizaine de jours, ils relient les glaciers du Dachstein en Autriche jusqu'à Monaco.
Le 14/11/2007, Frank Brown, Marcelo Prieto et Rafael Saldini parcourent 461.8kms d'une seule traite à Quixida au Brésil.

Ça va vite?
Un parapente vole à environ 35km/h, les ailes de compétitions détrimées et accélérées peuvent atteindre 55km/h.

Faut-il être sportif?
Une condition physique générale normale est nécessaire (un certificat de non contre indication à la pratique du vol-libre est nécessaire pour votre prise de licence).

Et l'atterrissage c'est comment?
Dû à sa faible vitesse de déplacement, le parapente autorise une précision d'atterrissage étonnante, atterrissant face au vent la quasi totalité de la vitesse est absorbée en accompagnant le posé par une action de freinage symétrique lors des derniers mètres, c'est l'arrondi.

Les "ficelles" sont-elles solides?
Une seule suspente possède une résistance en traction pouvant aller de 60 à bien plus de 200kg.

Ça coûte cher?
Il faut compter entre 1000 et 3000€ pour l'acquisition d'un équipement complet.

    Où peut-on télécharger les QCM des brevets fédéraux de pilote et de pilote confirmé?
    telecharger pdf QCM2004 sans les réponses.
    telecharger pdf QCM2004 avec les réponses.

    Quelle est la différence entre EN / DHV?
    Le DHV est un label qui est délivré par la fédération allemande de vol libre (Deutscher Hänglegeiterverband E.V).
    Le DHV est délivré exclusivement pour les voiles et sa classification va de 1 à 3.

    EN est la norme européenne délivrée par le CEN (Comité Européen de Normalisation), la classification va de A à D.
    EN 926-2 : test voiles (tests en vol).
    EN 926-1 : test voiles (résistance des structures).
    EN 12491 : test parachutes de secours (taux de chute et résistance mécanique).
    EN 1651 : test harnais (résistance mécanique).
    EN 966 : test casques sports aériens.

    EN est une homologation délivrée par un organisme d'Etat, la protection juridique aux usagers est de surcroît supérieure au label DHV. C'est l'homologation choisie par les écoles fédérées.